Home Pas à pas Pour manier le pinceau biseauté

Traduction

Identifiez-vous

Newsletter










Qui est en ligne ?

Nous avons 28 invités en ligne

Pour manier le pinceau biseauté PDF Imprimer Envoyer

Voici 6 petites aquarelles faites avec mes élèves débutants, elles sont réalisables en moins de trois heures de temps.
Ici, c’est uniquement pour apprendre à manier son pinceau, travailler les fondus, dégradés, le négatif, les estompes, les éclaboussures, les retraits au cutter… notamment.
SIMPLE MAIS EFFICACE !

Matériel

Un support triplex ou plexiglas pour coller la feuille avec du ruban à masquer sur les pourtours.
Du ruban à masquer, un cutter, un vieux chiffon ou papier « essuie tout »

Les pinceaux

http://img129.imageshack.us/img129/5540/paspasmatriel.jpg

Papier: Arches 300gr gr. Fin, cold pressed, un quart de feuille soit env. 28x38cm

Avec du ruban à masquer de 19mm, diviser approximativement, en 3 dans le sens de la longueur (38cm) et en 2 dans la hauteur (28cm) pour obtenir 6 petits formats genre pochade.

Couleurs/pigments

Votre boîte, je nommerai les couleurs pour chaque sujet.
La mienne : couleurs du manufacturier belge Blockx (www.blockx.be)

http://img129.imageshack.us/img129/1264/croqueaquasx62mars002.jpg


SUJETS N°1

Au pinceau biseauté 1 pouce uniquement.
1. Prendre sur la pointe du jaune indien, de l’ocre d’or et bleu céruléum successivement en faisant monter la couleur dans les poils du pinceau (en léchant la palette pour assouplir la couleur) déposer le mélange ainsi réalisé n’importe comment sur le papier jusqu’à vider le pinceau (vous pouvez même en « écraser » les poils !).

http://img150.imageshack.us/img150/48/maniementdupinceau1.jpg

http://img129.imageshack.us/img129/8895/maniementdupinceau2.jpg

2. Attendre le quasi sec, déposer 2 taches foncées où elles vous sembleraient le mieux se positionner par rapport au premier dépôt (du bl Blockx ou phtalo+Magenta+brun de Mars).
3. Ensuite reprendre les mêmes couleurs que précédemment(1)avec un ajout de rose permanent seulement sur la pointe du pinceau, essorer, en pinçant les poils entre les doigts, la partie non « pointue » du pinceau et tourner autour des taches foncées en découpant les pétales par le négatif (autour).

http://img150.imageshack.us/img150/7821/maniementdupinceau3.jpg

4. Recommencer autant de fois que vous le voulez et emprisonner aussi de fines lignes qui donneront l’idée de tiges.
Pour faire des superpositions, il suffit de chaque fois monter d’un ton votr couleur, donc d’augmenter la proportion des foncés en passant dans la couleur suivante par ex : du céruléum au cobalt, puis ultramarine, du rose permanent au Magenta, de l’ocre d’or au terre de sienne…

SUJETS N°2

Au pinceau biseauté 1 pouce et au trainard (Gulliver)
1. Faire monter (voir 1) successivement du jaune Blockx ou permanent ou primaire ou auréoline + ocre d’or+bl céruléum+terre de sienne et terminer par un pointe de d’ultramarine(sans lècher), assécher la virolle avec un bout de tissu ou essuie tout, diviser les poils du pinceau en passant légèrement la lame d’un cutter de bague vers le haut de poils (comme le pinceau a été essoré légèrement, les poils se divisent facilement et restent en place).
2. Faire les courbes du terrain pour donner l’impression de labours, plus cela parait divisé, meilleur c’est ! (pas tout à fait ici).
3. Déposé les verts pour les arbres (ocre d’or+bl céruléum) en variant en ajoutant des pointes d’un autre mélange plus foncé de verts (bl Blockx/phtalo+ brun de Mars).
4. Faire l’avant plan en mettant un lavis de jaune indien et bl céruléum pour une couleur tendre mais lumineuse. Laisser sècher.
5. Protéger tout le restant de feuille et jusqu’au ras de la base des champs.
6. Eclabousser un mélange de jaune indien+orange de cadnium, laisser sécher, éclabousser du jaune indien+rouge blockx et une pointe de orange de cadnium.
7. Dans le semi sec, fondre les couleurs avec le pinceau propre et légèrement essoré pour donner l’impression d’un tapis de coquelicots à certains endroits .
Ajouter les cœurs noirs (bl blockx/phtalo+Magenta+Brun de Mars+1pte d’ultramarine) des gros devant et de plus en plus petits en s’éloigant.

SUJET N°3

Au pinceau biseauté 1 pouce, au trainard (Gulliver)et au cutter.
1. Mouiller le papier, faire un lavis avec du bl céruléum (couleur sur la pointe) jusqu’à un peu plus de la moitié de la hauteur, retourner le pinceau et vider le restant de la couleur en faisant un lavis de bas en haut.
2. Faire un mélange d’ultramarine et de terre de sienne et faire la mer en laissant des espaces clairs de lavis précédent.
3. Prendre un peu d’ocre d’or et brun de Mars et passer rapidement sur le papier en l’effleurant pour faire le sable.
4. Avec les mêmes couleurs + une pointe bl phtalo sur un pinceau plus sec, poser les rochers. Attendre le semi sec et estomper au cutter pour les rochers et quelques petits coups dans le sable pour donner l’idée de pierrailles.
5. Au trainard mettre quelques foncés sous les pierres et avec du blanc acrylique liquide souligner le dessus des foncés de l’eau pour faire l’écume.

SUJETS N°4

Au pinceau biseauté 1 pouce et trainard, une bougie, un cutter
1. faire quelques lignes de bougies pour suggérer des troncs d’arbres
2. A sec avec le pinceau gorgé d’eau prendre du rose permanent et bl céruléum et faire le ciel.
3. Poser rapidement un mélange de Magenta, brun de Mars et bleu blockx pour les feuillus. Au trainard mettre quelques foncés au bases (reprendre les couleurs restant dans la palette) et à côté du blanc laissé par la bougie.
3. Etirer légèrement la couleur foncée vers le bas pour faire des reflets.
4. Quelques petits retraits au cutter dans le foncé pour des fins troncs ou herbes. Celui-ci ne devrait pas vous prendre plus de 5 minutes.

SUJET N°5

Avec le pinceau biseauté 1 pouce
1. mettre du ruban à masquer pour rétrécir le ciel (env 2 bandes pour le haut,et une de chaque côté en veillant a un petit chevauchement des bandes et ensuite bien écraser les bords pour que la couleur ne s’infiltre pas dessous.
2. Faire un1er lavis à sec du ciel avec un mélange de jaune jaune primaire et j.indien.
3. Dans le mouillé rajouté du rose permanent avec une pointe de orange de cadnium.
4. Entreprendre le bas, en posant de l’ocre d’or, pardessus faire la mer avec un mélange de bl.céruléum (qui va verdir au contact de l’ocre) Mettre des foncés sous les vagues avec ultramarine , puis encore foncer avec un mélange de bl.phtalo/Blockx + Magenta + une pointe de terre.
5. Enlever les rubans et compléter le coin gauche pour mettre à niveau, faire 2 petits bateaux pour ajouter de la profondeur.

SUJETS N°6

Avec le pinceau biseauté, le trainard (Gulliver) et un cutter
1. Mouiller le papier, faire un lavis avec un mélange de rose permanent et bl.céruléum de haut en bas, puis de bas en haut en laissant un espace presque sans couleur au 2/3 env.
2. Prendre sur la pointe du pinceau bl.céruléum( faire monter la couleur en léchant la palette) puis rose permanent (idem) puis ultramarine (idem)et terminer par une pointe de magenta, essorer entre les doigts la partie non pointue du pinceau (sans couleur normalement, pour finir à « rien »et avoir un dégradé d’un seul coup). Inventer Venise ou autre !!! en posant le pinceau pointe vers le haut pour esquisser des bâtiments.
3. Faire les poteaux au trainard avec un mélane d’ultramarine et Magenta, étirer le reflet dans l’eau (penser à le faire dans le bon sens !).
4. Mettre les couleurs du (2) sur un pinceau plus sec et poser une grosse « tache » pour le débarcadère, donner du relief par retraits au cutter dessus.

Voilà, ce n’est pas difficile, cela demande juste un petit peu de concentration pour bien lire chaque démo avant et de la faire spontanément avec ce qui vous reste en mémoire !!!
Ayez du plaisir…et Y PLUS KA !